Conférence plénière

Dimension algorithmique et chiffrement post-quantique

Gabriel Chênevert
ISEN Lille

Résumé

Après avoir proposé une notion de « dimension algorithmique » inspirée de la dimension de Hausdorff, nous allons discuter à la lumière de celle-ci des propriétés des primitives de chiffrement asymétrique en cryptographie. Ensuite nous évoquerons différentes perspectives pour l’avenir face à la possibilité de disposer à moyen terme d’ordinateurs quantiques remettant en cause la sécurité de la plupart des méthodes actuelles (RSA, courbes elliptiques, …).

 

Le conférencier

Après des études à l’Université de Montréal puis à McGill, ce réjouissant conférencier travaille depuis une dizaine d’année dans une école d’ingénieurs en France où il s’intéresse aux mathématiques liées à la théorie de l’information (codes correcteurs, traitement de signal, cryptographie) et aux bières belges.

Page personnelle du conférencier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *